Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /homepages/0/d201402802/htdocs/apa-sante/wiki/inc/events.php on line 135

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /homepages/0/d201402802/htdocs/apa-sante/wiki/inc/events.php on line 135

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /homepages/0/d201402802/htdocs/apa-sante/wiki/inc/events.php on line 135

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /homepages/0/d201402802/htdocs/apa-sante/wiki/inc/events.php on line 135

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /homepages/0/d201402802/htdocs/apa-sante/wiki/inc/plugin.php on line 194

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /homepages/0/d201402802/htdocs/apa-sante/wiki/inc/events.php on line 135

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /homepages/0/d201402802/htdocs/apa-sante/wiki/inc/events.php on line 135

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /homepages/0/d201402802/htdocs/apa-sante/wiki/inc/events.php on line 135

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /homepages/0/d201402802/htdocs/apa-sante/wiki/inc/auth.php on line 617
qualite_de_vie [Activités Physiques Adaptées et Santé]

Vous êtes sur le wiki

 

La qualité de Vie

Les analyses de qualité de vie (QV) ont commencé à être développées dans les années 1970, afin de décrire et mesurer l’impact de différents états sur la vie quotidienne des personnes, en prenant en compte l’aspect émotionnel et les fonctions sociales autant que les conditions purement physiques. Dans cette perspective globale, les approches économique, psychosociale et biomédicale de la qualité de vie coexistent.

Définition

La QV est définie par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS, 1994) comme « la perception qu’a un individu de sa place dans l’existence, dans le contexte de la culture et du système de valeurs dans lesquels il vit, en relation avec ses objectifs, ses attentes, ses normes et ses inquiétudes. Il s’agit d’un large champ conceptuel, englobant de manière complexe la santé physique de la personne, son état psychologique, son niveau d’indépendance, ses relations sociales, ses croyances personnelles et sa relation avec les spécificités de son environnement ».

La globalité de l’approche proposée est un frein à l’élaboration d’une définition consensuelle. La QV est ainsi synonyme de bien-être, santé perceptuelle et satisfaction de vie, selon l’approche qui s’y intéresse. Le flou qui entoure ce concept est systématiquement souligné par les auteurs qui s'y sont interessé.

La littérature s’accorde tout de même à considérer la qualité de vie comme un concept multidimensionnel (Leplège, 2001 ; Rejesky et Mihalko, 2001) qui se structure le plus souvent autour de quatre dimensions :

Les dimensions de la qualité de vie

Etat physique autonomie, capacités physiques
Sensations somatiques symptômes, conséquence des traumatismes ou des procédures thérapeutiques, douleurs
Etat psychologique émotivité, anxiété, dépression
Statut social relations sociales et rapport à l’environnement familial, amical ou professionnel

L’évaluation de la qualité de vie ne peut pas être réduite à celle de la santé. La santé ne suffit pas à expliquer les différences de niveau de qualité de vie. Certains sujets dont le statut fonctionnel et de santé est considéré comme déplorable ont une qualité de vie haute, ou inversement (Rejesky et Mihalko, 2001).

Le point de vue du patient, celui du professionnel de santé et celui de la société offrent des regards différents sur la qualité de vie. Les préoccupations des personnels soignants et celles des patients ne concordent pas nécessairement (Leplège, 2001).

La mesure de la qualité de vie s’intéresse à rendre compte du point de vue des intéressés eux-mêmes.

Mesure

Il existe deux grandes classes de tests de mesure de la qualité de vie. Les instruments spécifiques sont centrés sur une pathologie ou un public particulier, tandis que les instruments génériques sont utilisés dans le cas de pathologies variées et évaluent de façon assez globale l’état de santé, le fonctionnement psychologique et l’environnement social du sujet.

Les cotations de type index ou profil rendent respectivement compte d’une vision globale ou analytique de la qualité de vie. Les index produisent un score global, tandis que les profils fournissent un score pour chacune des dimensions explorées de la qualité de vie, sans les combiner en un score unique.

Il existe 7 échelles validées en français parmi les indicateurs génériques de qualité de vie :

Nom Adaptation française Index/profil Approche Structure
ISPN Bucquet, 1990 Profil Biomédicale 38 items, 6 dimensions.
QWB Kaplan, 1975 Index Psychosociale 4 sous échelles, pondérées.
SIP Bergner, 1981 Index et profil Biomédicale 138 questions, 12 dimensions.
Profil de santé de Duke Guillemin, 1995 Profil Médico-psychologique 3 dimensions décrivant chacune un aspect de mal-être (INPES, 2000).
EuroQol Health Policy, 1990 Index Socio-économique Attribue valeur sociale aux états de santé.
PQVS Guérin, 1991 Profil Biomédicale
SF36 Leplège,1995 Index et profil Biomédicale 36 questions, 8 dimensions.
 
qualite_de_vie.txt · Dernière modification: 2010/12/18 22:21 (modification externe)