L’activité physique comme vecteur de la santé mentale

Vous connaissez sûrement la citation suivante « Mens sana in corpore sano » ce qui donne en Français « un esprit sain dans un corps sain ». Elle est extraite de la dixième Satire du poète latin Juvénal. Souvent reprise dans le domaine du sport, cette phrase est aujourd’hui interprétée de la façon suivante : il faut prendre soin à la fois de sa forme physique que de sa forme mentale et intellectuelle. Cependant, elle signifie également que ces deux aspects sont dépendants l’un de l’autre.

En effet, le fait de maintenir une bonne forme physique va favoriser le maintien d’une bonne santé mentale et inversement. C’est dans ce sens qu’agissent les APA. Elles sont là pour aider des personnes en rééducation, des personnes avec un handicap ou une maladie, de seniors, etc. Non seulement elles vont les aider à développer certaines capacités physiques, à favoriser une santé physique, mais les APA vont également permettre un travail de certains aspects mentaux.

En aidant ces personnes à pratiquer un sport et des activités physiques, les professionnels en APA les aident aussi à vivre malgré leur handicap, leur maladie, etc., et à maintenir une forme mentale agissant de manière bénéfique sur leur moral. Les APA peuvent donc aider certaines personnes qui subissaient leur handicap, leur âge ou leur maladie, à vivre avec et à retrouver  goût à la vie.

MENU: